Plan et adresse Deutsche Versionenglish version
Le CJE   Le Jeu   Prévention   Traitement   Formation   Recherche
Le Jeu
  Historique du jeu Les différents jeux Les types de joueurs Les lois Le jeu et la littérature
   

Le jeu et la littérature

 

Essais et livres scientifiques

Contenu de la page:

Essais et livres scientifiques
Romans et œuvres biographiques
Livres anciens
Films ou documentaires
Autres : les peintures

  • Les jeux et les hommes. Roger Caillois, Gallimard (1967)
  • Les jeux de la société. Louis-Jean Calvet, Payot (1978)
    Etude sémiologique consacrée à la signification et à la fonction sociale des jeux.
  • Les jeux de hasard et d'argent. André Neurisse, Hermé (1991)
  • Les jeux de casino. André Rempfer, Ed. Solar (1978)
  • Le jeu compulsif. Amnon Jacob Suissa, FIDES (2005)
    Bien que les études scientifiques démontrent que l'accessibilité aux espaces de jeux semble augmenter certains problèmes psychosociaux, le discours général des gouvernements paraît laxiste et douteux à ce sujet. L'auteur tente de mettre en lumière les conflits d'intérêts des politiques entre promotion du jeu et protection des personnes. En plus de cela il montre que le jeu compulsif n'est pas uniquement issu d'un problème de dysfonctionnement de l'impulsion. En effet, il semble aussi provenir de manœuvres subtiles des industries pour augmenter leurs profits.
  • Le jeu pathologique. Marc Valeur, Christian Bucher, Que sais-je ?, PUF (1997)
    Cet ouvrage constitue une bonne introduction au sujet du jeu pathologique en français; il évoque les différents aspects sociologiques, économiques et cliniques menant à cette dépendance sans oublier de traiter le jeu dit «normal».

Romans et œuvres biographiques

  • La musique du hasard. Paul Auster, Ed. Actes Sud (1991)
    L'héritier d'une grosse fortune décide de vendre ce qu'il possède et de sillonner l'Amérique. Durant son voyage, il rencontre un joueur de poker avec lequel il décide de jouer l'argent qui lui reste.
  • Mémoire d'un tricheur. Sacha Guitry, Presse de la cité (1991)
  • La dame de pique. Alexandre Pouchkine, Galimard (1974)
  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme. Stefan Zweig, Le livre de poche (2003)
  • Rien ne va plus. L'itinéraire d'un joueur. Raynald Beaupré, Québec-Amérique, 2002
    Témoignage de Raynald Beaupré relatant les étapes qui l'ont conduit à devenir joueur excessif. Dans une deuxième partie, il explique, à l'aide d'études d'experts, les différentes pathologies associées aux comportements des joueurs.
  • Ma meilleure mise. Claude Bilodeau, Editions St Martin (2005)
    Au cours de nombreuses interventions publiques et à chaque fois qu'il en a eu l'occasion dans sa vie, Claude Bilodeau a tenté d'expliquer à la population et au gouvernement les ravages que cause le jeu pathologique. Son récit explique son cheminement douloureux et ses combats pour vaincre ses démons et aider les personnes souffrant de cette dépendance.
  • Casino. Allan Tremblay, VLB (2003)
    Roman inspiré d'une série télévisée qui n'a jamais pu être diffusée au Québec puisqu'elle dérangeait trop certains intérêts. Il met en scène un homme voulant se venger des casinos qui ont, selon lui, poussé son père au suicide. Il décrit comment les joueurs perdus entre raison et passion peuvent jouer pratiquement leur vie sur une seule partie.
  • Le Joueur. Feodor Mikhailovich Dostoïevski (1866)
    Ce roman met en scène les aventures d'Alexis Ivanovitch, joueur excessif ayant pour but de séduire la fille de son employeur. Ce pauvre percepteur doit devenir riche pour réaliser son projet ; au début, il joue uniquement pour gagner de l'argent, mais très vite il devient esclave du jeu. Ce récit ressemble à de nombreux égards à la vie de Dostoïevski, qui, durant 15 ans, fut lui aussi esclave du jeu.

Livres anciens

Films ou documentaires

Gambling, Gods & LSD, film d'essai, Peter Mettler (2002)

Piece of dream : Story of gambling, Michelle Wong (2003) Documentaire, 49 min.
Un film dans lequel Michelle Wong dévoile la dépendance au jeu de son frère. Il met en scène sa descente solitaire dans l'enfer du désespoir, dans l'isolement et dans la dépression.

Owning Mahowny, Richerd Kwietniowski (2003), Drame, 104 min.
Histoire d'un jeune cadre dynamique prometteur derrière lequel se trouve un joueur compulsif. Il met en pratique ses talents de financier mais se fait rapidement repérer par la police. Ce film relate l'histoire de la plus importante fraude bancaire commise par un seul homme.

24 heures de la vie d'une femme, Laurent Bouhnik (2002), film, 92 min.
Ce film est une adaptation du célèbre roman de Stefan Zweig. L'histoire se déroule au début du siècle dans un casino, elle met en scène les 24 heures les plus intenses de la vie de Marie, une femme de la haute société. Ce n'est que 20 ans plus tard qu'elle confiera son secret. Le film raconte plusieurs histoires s'imbriquant les unes dans les autres par des flashbacks successifs.

Soupçons, Alfred Hitchcock (1941), Thriller, 100 min.
Film mettant en scène un couple un peu improbable, avec un homme dépensier et menteur (Johnnie) et une femme rangée et droite (Lina). L'homme est obligé de mentir à sa femme pour cacher ses dettes énormes et joue un double jeu inquiétant. Sa femme va alors imaginer le pire sur le passé de son mari.

Peintures

Le tricheur à l'as de trèfle, Georges De La Tour, 1635 (Musée du Louvre)

Le tricheur à l'as de carreau, Georges De La Tour, 1635 (Musée du Louvre)

Bad Company, Jan STEEN, 1665 (Musée du Louvre)

 

 
< haut de la page